Jour d’après

Pourquoi l’éducation est une question prioritaire pour le « jour d’après »

Par Raymond Millot

Ce jour va arriver très vite. Il est temps d’avoir à l’esprit que nos enfants et nos petits-enfants vont devoir le vivre. 

Cette préoccupation devrait tarauder l’esprit de tous les parents, de tous les éducateurs, de tous les citoyens. L’institution scolaire n’est pas conçue pour y répondre.

Dès aujourd’hui, il est possible d’affirmer que la société va avoir besoin du potentiel d’intelligence, de créativité de tous les individus et non plus d’une hiérarchie sociale avec des « premiers de cordée », des « collaborateurs » capables de les seconder et des gens qui « ne sont rien ». (…) Lire la suite.

Pour faire face aux évènements dramatiques qui vont accompagner le changement climatique, il importe de faire de l’éducation et la recherche une priorité

Par Raymond Millot

LA POLITIQUE EDUCATIVE

1. doit être indépendante du pouvoir politique qui en a fait jusqu’à ce jour un moyen de conditionnement de l’opinion et de perpétuation de l’ordre social, des dominations de toutes sortes

2. doit valoriser le potentiel de chaque individu et ses aptitudes à coopérer afin que l’ensemble des citoyens soient en mesure de contribuer aux adaptations et aux changements radicaux nécessaires […] Lire la suite.