CONVERGENCES

Vous trouverez ci-après une nouvelle rubrique que vous pourrez alimenter en écrivant à rr.millot@wanadoo.fr ou à nadine.lanneau@laposte.net. Les évènements, réalisations, écrits qui y seront signalés et maintenus (puis archivés)  sur le site jusqu’à l’arrivée d’un nouveau document, doivent « CONVERGER » avec différents objectifs :

  • un des 4 objectifs de l’APPEL qui restent ci-dessus dans la page d’accuei
  • mention d’articles, vidéos, livres ayant un rapport avec  le projet porté par l’Appel
  • actions en lien avec l’objectif éducatif plus général  « l’émancipation » concernant les enfants
  • une action éducative permettant la conscientisation des causes du changement climatique
  • Des actions de jeunes comme celles de Greta Thunberg 

Etc.

Les « Leçons d’un siècle de vie » d’Edgar Morin

Il aura 100 ans en juillet. « À 100 ans, Edgar Morin demeure préoccupé par les tourments de notre temps. Ce penseur humaniste a été témoin et acteur des errances et espoirs, crises et dérèglements de son siècle », souligne l’éditeur dans la présentation de son ouvrage « Les leçons d’un siècle de vie ».

Interview sur France info le 8 juillet, jour anniversaire de ses cent ans : « Nous, [les résistants) pendant la seconde guerre mondiale], c’était la défense de la patrie et même, plus largement, c’était l’humanité mise en danger par les forces totalitaires. Mais aujourd’hui, c’est la Terre qui est menacée. Ce n’est pas seulement le monde animal et végétal. C’est nous-mêmes, avec les pollutions, l’agriculture industrialisée. Nous avons mille menaces avec des conflits, les fanatismes, les re-fermetures sur soi. Il y a des causes absolument magnifiques pour les jeunes, la défense de la Terre, la défense de l’humanité, c’est-à-dire l’humanisme. On voit aussi bien la petite Greta Thunberg que d’autres jeunes, qui sentent ceci. Moi, je pense que nous avons besoin, toujours, de nous mobiliser pour une chose commune, pour une communauté. On ne peut pas se réaliser en étant enfermé dans son propre égoïsme, dans sa propre carrière. On doit aussi participer à l’humanité et c’est une des raisons, je crois, qui m’ont maintenu alerte jusqu’à mon âge. »

« Dans le fond, il y a toujours la lutte entre ce qu’on peut appeler les forces d’union, d’association, d’amitié, Eros, et les forces contraires de destruction et de mort, Thanatos. C’est le conflit depuis l’origine de l’univers où les atomes s’associent et où les étoiles se détruisent, se font bouffer par les trous noirs. Vous avez partout l’union et la mort. Vous l’avez dans la nature physique, vous l’avez dans le monde humain. Moi, je dis aux gens, aux jeunes : prenez parti pour les forces positives, les forces d’union, d’association, d’amour, et luttez contre toutes les forces de destruction, de haine et de mépris. » A lire ici sur le site.

Un tweet de juin d’Edgar Morin : « Évitez d’être centenaire. Passez directement à 101 ans. » Et toujours avec la même intelligence et clairvoyance !

Lire sur la page du site The Conversation : « Edgar Morin, un siècle de sagesse en trois leçons« 

Interview du grand anthropologue Marc Augé


Interview dans Libération du grand anthropologue Marc Augé le 16 février 2021 :
« Question : votre livre se termine par l’utopie. Comment définissez-vous ce lieu qui n’existe pas ?
Réponse : L’utopie est bien plus vaste qu’un lieu géographique. Elle est le lieu de l’avenir de l’humanité, de ce qui devrait être. C’est aussi le lieu de la connaissance, de l’éducation, du progrès. C’est pour cette raison que l’éducation doit être la plus large possible et la plus partagée des richesses. Parce qu’elle est une ressource inépuisable. L’éducation est un lieu de réparation de la dignité. Elle est la condition du progrès de l’humain dans l’Homme. » Souligné en gras par la rédaction.