Bien commun

L’éducation est un bien commun

Nos enfants et nos petits-enfants vont devoir vivre dans le monde du réchauffement climatique… et être en capacité d’y faire face

« Eloge des Communs »

Patrick Pharo vient de publier « Eloge des communs » aux PUF en mars 2020. Il est interviewé sur le site Non fiction. Patrick Pharo est un sociologue français

« Non fiction : Vous approfondissez dans ce livre le diagnostic que vous aviez porté sur la société actuelle dans votre précédent ouvrage, Le Capitalisme addictif (PUF, 2018), en montrant que la fabrication d’addictions à des fins commerciales, amplifiée par les technologies numériques, qui caractérise selon vous le capitalisme actuel, a contribué à éroder chez les individus tout sentiment de communauté, ou tout au moins de communauté élargie. » […] Lire la suite ici.

Pliage, dépliage, repliage

Texte de Gérard Delbet

1/ Mettre en scène et en œuvre l’éducation bien commun, comment ?

L’éducation comme bien commun ne peut être qu’autonome des systèmes étatiques et marchands. Sur quelles réalités faire reposer nos propositions ? Sur quels concrets, quels lieux ? Autrement dit : quels peuvent être les lieux de l’éducation ?

L’école, l’éco-quartier, l’éco-région… » […] Lire la suite

Hors des geôles de jeunesse captive

Sortir l’éducation de la classe, lieu clos, pour réaliser l’école, est notre premier pas (cf Pliage, repliage, dépliage).

Nous avons déjà ouvert la porte dans l’épisode précédent, nous avons vu qu’il était possible et enrichissant de la laisser ouverte, de perdre la clé, d’entrée en porosité avec les autres, de rebondir de classe en classe, d’adultes & d’enfants, de faire la classe à deux puis trois puis davantage, se passer de direction pour établir une coordination annuelle tournante qui a autant de sens, réaliser le lieu « école » comme lieu d’habitation de nos projets, de nos apprentissages mutuels et de nos initiatives. […] Lire la suite.