Une heure avec Bruno Latour

Le 18 octobre, une heure avec Bruno Latour, dans C POLITIQUE, l’émission de fin d’après-midi de la Cinq. Il est philosophe et anthropologue des sciences. Pendant l’émission, il a développé avec humour ce qu’il écrivait dans le Monde du 25 septembre,  à propos de Macron et de sa lampe à huile :

« Il est extraordinaire de voir ressusciter  ce vieux cliché d’avant la crise du covid 19, alors que depuis six mois, tous les Français se demandent au contraire s’ils ne pourraient pas se désintriquer de l’irréversible train du progrès. Contrairement à ce qu’on veut nous faire croire, l’écologie ne porte pas seulement sur l’agriculture, les forêts, les espèces menacées, elle est exactement aussi pertinente  pour parler des villes, des industries, des circuits commerciaux, des innovations les plus pointues » 

Ajoutons l’éducation . « L’écologie, c’est la suspicion générale portée sur toutes les  décisions prétendument irréversibles pour permettre de reculer devant leurs conséquences délétères »A l’école, suspecter les effets délétères de l’individualisme, de la notation , de la compétition, de la fragmentation en classes d’âge, des apprentissages dépourvus de fonctionnalité. Reculer devant les conséquences : la reproduction de l’ordre existant, l’impréparation pour « faire face au jour d’après 

Raymond Millot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s